FOCUS : la journée de réflexion sur les politiques de l'enfance et de l'adolescence


Invité par le Haut Conseil de la Famille, de l’Enfance et de l’Age (HCFEA) et par France Stratégie, organisme d’études et de prospective, d’évaluation des politiques publiques et de propositions, placé auprès du Premier ministre, KUNE France a eu la chance d'assister à la journée publique du 11 Juin 2019 portant sur la politique de l’enfance et de l’adolescence « Des temps, des lieux et des droits pour grandir ».


L’enjeu de cette journée était de mieux appréhender les modalités de construction d’une politique cohérente de l’enfance, mais aussi de mieux orienter et porter les décisions des pouvoirs publics pour arriver à un meilleur développement physique, affectif, intellectuel et social des enfants et des adolescents.


La journée a débuté par une brève allocution vidéo d’Adrien Taquet, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé rappelant l’importance d’une politique concertée en matière de protection de l’enfance.


Sylviane Giampino, Présidente du Conseil de l’enfance et de l’adolescence du HCFEA et vice-présidente du HCFEA et les jeunes (12-16 ans) du Collège des Enfants du HCFEA ont ouvert le débat en rappelant l’importance d’intégrer ce public aux discussions.


Dans la matinée, nous nous sommes interrogés sur la question de « l’enfant sujet et acteur social ». Geneviève Avenard, Défenseure des enfants, adjointe du Défenseur des droits en charge de la défense et de la promotion des droits de l’enfant, a rappelé que la Convention Internationale des Droits de l’enfant de 1989 (article 12) faisait de la participation un droit essentiel pour les jeunes. Ce droit est fondamental pour garantir un épanouissement certain. Un épanouissement qui passe notamment par l’accompagnement des jeunes les plus en difficulté comme le rappelle Madeleine Mathieu, Directrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse au ministère de la Justice.


L’après-midi fut consacrée à la question de l’articulation des politiques publiques de l’enfance et de l’adolescence. D’une part, d’un point de vue interministériel via les politiques en matière d’éducation, de santé, de culture et de sciences. D’autre part, d’un point de vue territorial via la question de la réponse proposée par les différents échelons locaux (Conseils départementaux et communes). Vincent Mazauric, Directeur Général de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales, a mis l’accent sur la lutte contre les phénomènes de précarisation de la vie familiale et sociale de l’enfant et rappelle l’importance des centres sociaux.


D’autres acteurs, comme Emilie Nicolas, Adjointe à la Cheffe du Département Education artistique et culturelle au ministère de la Culture, ou Françoise Petreault, Sous-directrice DGESCO, sous direction de la vie scolaire, des établissements et des actions socio-éducatives, ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse, nous ont rappelé l’importance des activités culturelles et scientifiques dans le développement et l’ouverture des jeunes. Enfin, nous nous sommes interrogés sur le maillage territorial et son rôle essentiel dans l’accompagnement des jeunes et des familles, et notamment avec Jean-Philippe Vinquant, Directeur général de la Cohésion sociale, Délégué interministériel à la famille, Délégué interministériel aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes, qui rappelle qu’il est nécessaire de renforcer les partenariats entre les différents échelons d’action pour garantir une politique de l’enfance qualitative.


Les temps forts qui ont marqué KUNE furent la prise de parole des jeunes. D’un côté, ceux qui composent le Collège des enfants du HCFEA qui ont fait preuve d’une grande réflexion et intelligence sur leur rôle dans ces projets. D’un autre côté, l’intervention de la troupe « de vives voix » nous a proposé les récits d’enfants placés, écrits et lus par ces enfants, nous rappelant l’importance d’une solidarité à tous les niveaux.


La journée s’est terminée par l’intervention de Christelle Dubos, Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé, qui a réaffirmé la volonté du gouvernement en matière de droits de l’enfance et de l’adolescence, et qui a félicité les actions de tous les acteurs publics et associatifs dans l’application de cette politique de l’enfance.


Nous remercions le HCFEA et tous les participants pour cette journée enrichissante et espérons que ces mots et réflexions poussent tous les acteurs de protection de la jeunesse à agir conformément à l’intérêt supérieur des enfants et adolescents.

KUNE France

Association nationale, KUNE France accompagne les jeunes et personnes vulnérables dans leur.s démarche.s de (ré)insertion et lutte contre les exclusions.

Email : infos@kune-france.org

Téléphone : 0981112283

Adresse : 21 rue Augereau, 75007 PARIS